Les Chasseurs Alpins dans la Grande Guerre

compagnie-chasseurs-alpins

Parcourue de tout temps, la montagne a pourtant été longtemps jugée impraticable aux armées. Néanmoins, c’est bien Hannibal qui, conduisant l’armée carthaginoise, traversa les Alpes avec ses éléphants en 218 avant J.-C. En 1792, l’armée révolutionnaire envahit la Savoie et Nice et, plus tard, sous Napoléon, poussèrent jusqu’en Italie.

Une histoire d’Aureille

Aureille, vue générale. © Jean Marie Desbois, 2001.

Les étymologistes ne sont pas tous du même avis quant à la signification du nom « Aureille ». Trois tendances se dégagent : La première veut que ce nom soit rattaché à la voie Aurélienne. Cette voie, pourtant, ne passe pas dans le village, mais bien plus au sud. Une deuxième hypothèse renvoie à une racine provençale auro, liée au vent.

Les curés de la vallée des Baux

Les Baux de Provence- ISNARD (1256)- Varrion THIERRY (1349)- Pierre OSTAGE de VITROLLES (1370)- Laurent SOLEIAT (1468)- BOISSON (1570)- BAUD (1650)- Jean MATY (1660)- Laurent REPOND (1701-1702)- Jean-Baptiste TEYSSIER (1702-1749)- CLER (1749-1768)- ALEN (1768-1777)- BARRACAN (1777-1782)- MONTFORT (1782-1783)- DÉJEAN du CABRIÈRES (vicaire, 1782-1783)- BERTRAND (1783-1791)- MEISSONNIER (vicaire, 1783-1791)- VINCENT (1791-1792)- ROUX (procuré, 1792)- DATY (vicaire, 1792)- JOUSSARD (1793)- FOURNIER (1807-1817)-

Evénements de la semaine du 19 janvier (19 janvier 1857)

Sources : Archives municipales d’Arles, J3, liasse 19 janvier 1857 Crimes et délits. Le 21, un procès-verbal constatant un vol d’une somme de vingt-cinq francs et du bas d’une paire de boucles d’oreilles garnies chacune de quatre pierres en diamants a été commis au préjudice de la nommée Rosine Blanc par un nommé Jaffret Gilles, maçon.

Une famille provençale : les Berluc-Pérussis

Léon de Berluc-Pérussis. DR.

Présence attestée en Provence : 1440. Devise : «A recommencer.» Historique : Les Berluc-Pérussis sont liés à la ville de Forcalquier, dans les Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence) depuis le temps du roi René. Trente-quatre de ses représentants y ont été soit consuls soit maires.

Evénements de la semaine du 12 janvier (12 janvier 1857)

arles-bords-du-rhone

12 janvier 1857 Crimes et délits Arrestation du nommé Chauvet Siméon, âgé de 18 ans, garçon boulanger, natif de Carpentras, prévenu de vol d’un bernoux (1) au préjudice d’un de ses camarades nommé Reynaud Marius, originaire de la Drôme, et tous deux demeurant à Arles. Le prévenu a été mis à la disposition de l’autorité judiciaire.

Une lettre d’Arles (juillet 1823)

adresseA01

Sources : Archives personnelles de l’auteur. Une lettre, expédiée fin juillet 1823, et dont l’adresse indique : « A Monsieur Chevojon fils patron faux-bourg St George À Seurre Côte d’Ôr » Plus exactement, lisons : « À M.