Accident mortel

Baignade fatale (Saumane-de-Vaucluse, 15 août 1865)

saumane-de-vaucluse-thumb

« Deux gardes champêtres ont rencontré, dans l’après-midi du 15 août, sur les bords de la Sorgue, non loin de Lagnes, un individu vêtu d’une blouse bleue et ayant l’aspect d’un vagabond. Ils lui ont demandé ses papiers, mais au même instant il s’est élancé dans la rivière, où il a disparu.

Mort dans le four banal (Gréasque, 22 août 1876)

DR.

« L’an 1876 et le 23 août, à 8 heures du matin, pardevant nous Hugues François, maire, officier de l’état civil de la commune de Gréasque, canton de Roquevaire, arrondissement de Marseille, Bouches-du-Rhône, Sont comparus à la mairie les sieurs Ravel Pascal, garde champêtre, âgé de 60 ans, et Claret Jules, instituteur communal, âgé de 34 ans, non parents du décédé

Tué par un ar­bre (On­gles, 14 dé­cem­bre 1755)

Image courtesy of Stockimages / FreeDigitalPhotos.net

[caption id="attachment_9725" align="alignright" width="400"] Image courtesy of Stockimages / FreeDigitalPhotos.net[/caption] « L’an que dessus et le quatorzième du mois de décembre, a été en­se­ve­li par moi Esperit Agnellier, se­con­daire de cette paroisse, Honoré Bi­sot, mort aujourd’hui par la chute d’un arbre qui ne lui donna que le temps de recevoir l’absolution, aux présences de Pierre Peyre et de Michel Bardouin, qui n’ont

Écra­sé par un mur (Mar­seille, 24 jan­vier 1789)

homme-assis-redingote-mur

« L’an 1789 et le vingt-qua­tre jan­vier, avons en­se­ve­li au ci­me­tière de cette église Hen­ri Viau, dont les noms des père et mère sont in­con­nus, Écra­sé par la chute d’une mu­raille dans la mai­son de M. Mou­ton, rue d’Aix, Par or­dre de M. Cha­mel, lieu­te­nant cri­mi­nel au siè­ge de cette ville, At­tes­té par MM.