Insolite

Chaud devant ! (Sisteron, avril 1872)

sisteron-montagne-de-la-beaume

Un cultivateur des environs de Sisteron (Basses-Alpes) avait un fils paralysé depuis longtemps par des rhumatismes articulaires. Ayant vainement essayé de tous les remèdes, il eut la malheureuse idée de recourir à un procédé que la superstition déclare infaillible. Un…

Douchés et vexés (Toulon, 22 janvier 1889)

© sashazamarasha – Fotolia.com

« Avant-hier, dans la soirée, les religieuses de l’ouvroir de Saint-Vincent-de-Paul avaient aperçu plusieurs jeunes gens d’une quinzaine d’années qui essayaient du dehors de grimper aux fenêtres de la salle servant d’atelier. Ennuyées de ces importuns, elles résolurent de s’en délivrer par un coup de maître.

Le comble de la guigne (Aix-en-Provence, janvier 1895)

rayon-de-soleil

Délicieux mots d’esprit que ceux de ce journaliste du Mémorial d’Aix, relatant une anecdote survenu à Aix-en-Provence : « Se nommer Soleil et se laisser arrêter par… un de ses rayons − Rayon, c’est le nom de l’agent de police − ce n’est pas fort, mais le comble de la guigne est de voler à l’étalage deux souliers du même pied.

Mort de triplés (Barcelonnette, 23 novembre 1839)

© fotofrank - Fotolia.com

« L’an 1839 et le 25 du mois de novembre, à 8 heures du matin à Barcelonnette, dans le bureau de la mairie, pardevant nous Benoît Imbert, adjoint et délégué aux fonctions d’officier de l’état civil de la commune de Barcelonnette (Basses-Alpes), © fotofrank – Fotolia.com Sont comparus les sieurs Louis Lions, âgé de quarante-huit ans, concierge du tribunal, et