Meurtre/Assassinat

Assassinat d’un valet (Saint-Martin-de-Crau, 2 mai 1665)

eglise-de-saint-martin-de-crau

« Le second dudit mois [may 1665] a esté enterré un valet appellé Jean par ordre de la justice assaciné au mas de Pons Meron, ou il vivoit, dans le cimetiere de St Martin de la Palud1 par moy soubsigné. » MARTIN vicayre 1. Nom ancien de Saint-Martin-de-Crau. Paroisse de Saint-Martin-de-Crau, 203 E 151, non folioté. Texte transmis par Sébastien Avy.

Un « crime énorme » (La Roche-de-Rame, 18 mai 1746)

Registre paroissial de la Roche-de-Rame.Texte transmis par Brigitte de Pierrelatte.« Crime énorme. La nuit du dix sept au dix huit mai mil sept cent quarante six, Magdeleine Morel veuve de Jean Chapin de prareboul a coupé la tête avec une hache a Antoine Ardouin son beau fils pendant qu’il dormait, fils d’Antoine, mari de Catherine Chapen sa fille.

La mort violente de Dominique Jean (Montmaur, 21 avril 1770)

Registre paroissial de MontmaurTexte transmis par Jean-Paul Métailler« L’an mil sept cents soixante et dix et le vingt-un avril est décédé a la Montagne de Venne de cette paroisse Dominique Jean d’une mort violente souppçoné d’avoir été tué par le raport du chirurgien sa tette ayant étée écrasée et le lendemain en vertu d’une ordonnance du chattelain greffier du lieu

Enfant assassiné (Grans, 6 mai 1774)

entree-de-grans-route-de-salon

« L’an mil sept cent soixante et quatorze et le six may a été enterré un enfant agé d’environ quatorze ans qui a été trouvé dans le terroir de ce pays : assassiné et l’avons enseveli en conséquence sur ordonnance du Sr lieutenant de juge en daste du jour d’hier signé Vallière lieutenant de juge en présence des témoins soussignés.

Meurtre ou accident ? (Grans, 17 août 1731)

grans-vue-sur-le-cours

« Mort d’un inconnu. Le dix-septième août 1731 dans notre cimetière, sans qu’il ait été reconû de personne, étant étranger et ayant eû la tête écrasée, présents et témoins Rd père Estienne Ricord, secondaire, et Sr Vincens Bruno Vallière, bourgeois, signé avec nous. » Registre paroissial de Grans Texte tranmis par Laurence Doré Photographie : DR.

Dépouillé par les corsaires (Grans, 11 décembre 1715)

Registre paroissial de GransTexte tranmis par Laurence Doré« L’an 1715 et le onze décembre on a trouvé mort sur les deux heures du matin un homme inconnu qui se disoit de la ville de Marseille et demeurant dans la rue de Saint-Jean, chapelier de profession à ce qu’il disoit et qui, s’étant embarqué, avoit été dépouillé par quelques corsaires, il