13 – Roque-d’Anthéron (La)

Un Lorrain mort à La Roque
(La Roque-d’Anthéron,
2 février 1895)

roque-d-antheron

Extrait du Registre des arrêtés du Maire de la commune de la Roque d’Anthéron, canton de Lambesc, département des Bouches-du-Rhône : « L’an mil huit cent quatre-vingt-quinze, le deux février à onze heures du matin, devant nous Giachino Louis, maire et officier de l’état-civil de la commune de la Roque d’Anthéron, canton de Lambesc, département des Bouches-du-Rhône, ont comparu Jusiany Louis,

Un inconnu noyé dans le bassin (La Roque-d’Anthéron, 10 août 1895)

noyade

« L’an mil huit cent quatre-vingt-quinze, le dix août à six heures du soir, devant nous Appy Jacques, adjoint au maire de la commune de la Roque d’Anthéron, [...] ont comparu Jusiany Louis, garde champêtre, âgé de quarante-neuf ans et Fouque Louis Auguste, receveur du syndicat, âgé de quarante-neuf ans, tous deux domiciliés dans cette commune, lesquels nous ont dit que,

Noyade d’un Italien (La Roque-d’Anthéron, 21 mai 1889)

roque-d-antheron

L’an mil huit cent quatre-vingt-neuf, le vingt-un mai à trois heures du soir devant nous, Leydet Auguste, maire et officier de l’état-civil de la commune de La Roque-d’Anthéron, canton de Lambesc, département des Bouches-du-Rhône, ont comparu Pitot Vincent, garde du canal de Craponne, âgé de trente-huit ans, et Grangier Jean Baptiste, garde champêtre, âgé de cinquante-deux ans, tous deux domiciliés

Le noyé sans nom (La Roque-d’Anthéron,
15 décembre 1865)

Le canal à La Roque. DR.

L’an mil huit cent soixante-cinq et le quinze décembre à une heure après midi par-devant nous Crespin Jacques Benoit, en l’absence du maire, adjoint à la mairie de La Roque-d’Anthéron, canton de Lambesc, département des Bouches-du-Rhône, s’est présenté a notre domicile le sieur Giot Simon, Tuilier, agé de quarante cinq ans, domicilié et demeurant en cette commune, lequel nous a

Un mort chez Joseph Sose (La Roque-d’Anthéron, 9 avril 1864)

roque-d-antheron

L’an mil huit cent soixante-quatre et le neuf avril à quatre heures du soir, Pardevant Nous, Redortier Jules, Maire, Officier de l’État-Civil de la Commune de la Roque-d’Anthéron, Canton de Lambesc, Département des Bouches du Rhône, ont comparu à la maison commune les sieurs Jacquèmes Joseph Louis, perruquier, âgé de quarante trois ans, et Deluy Joseph, épicier, âgé de trente

La nuit du 11 juin 1909 à La Roque-d’Anthéron

L’extérieur du château de La Roque ne laisse pas deviner
les dégâts considérables dont l’intérieur a souffert.
(Coll. part.)

Par Emmanuel-François de Florans (1877-1916) « LE 11 JUIN1909, vers 9 h 17, me trouvant dans une des jacobines nord du château de La Roque, le vent d’orage soufflant déjà, une brusque rafale comme un cri de détresse traverse la vallée est-ouest et le cube du château, orienté sur ses quatre faces, est secoué sud-nord.

Mort d’un inconnu (La Roque-d’Anthéron, 23 avril 1844)

© Christophe Fouquin - Fotolia.com

L’an Mil huit Cent quarante quatre et le vingt Trois avril à Midi, Sont comparus à ma Maison commune les sieurs Feraud Louis, garde forestier, agé de quarante six ans, et Julien Pierre Napoléon, secretaire de la Mairie, agé de trente cinq ans, Tous les deux domiciliés et demeurant En cette commune lesquels nous ont déclaré qu’un individu à Eux