Naufrage/Noyade

Baignade fatale (Saumane-de-Vaucluse, 15 août 1865)

saumane-de-vaucluse-thumb

« Deux gardes champêtres ont rencontré, dans l’après-midi du 15 août, sur les bords de la Sorgue, non loin de Lagnes, un individu vêtu d’une blouse bleue et ayant l’aspect d’un vagabond. Ils lui ont demandé ses papiers, mais au même instant il s’est élancé dans la rivière, où il a disparu.

Noyade de Jean-Baptiste Brémond dans la Laye (Mane, 7 janvier 1856)

mane-ancien-pont-sur-la-laye-thumb

« L’an mil huit cent cin­quante-six et le huit du mois de janvier, à neuf heures du matin, pardevant nous Des­saud Georges Salomon, maire et officier de l’état civil de la commune de L’Hospitalet1, can­ton de Banon, département des Basses-Alpes, sont com­pa­rus les sieurs Pays Alexis, âgé de 42 ans, et Audibert Da­niel, âgé de 57 ans, culti­va­teurs, domiciliés à L’Hospitalet,

Surprise par la rivière (Entrecasteaux, 12 septembre 1691)

'Gross Gewaesser'. Inondations en été 1480, de la plaine du Rhin, entre Bâle et Strasbourg (TR). Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, NIM32729.

[caption id="attachment_11199" align="alignright" width="300"] ‘Gross Gewaesser’. Inondations en été 1480, de la plaine du Rhin, entre Bâle et Strasbourg (TR). Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, NIM32729.[/caption]« Honnorade Triconne, femme de Anthoine Morel, est morte par une mort surprenante1, d’un débord de la rivière l’ayant emportée et l’ayant cachée le long [de] la rivière.

Une noyade dans la rivière (Trans-en-Provence, 14 avril 1664)

Trans-en-Provence. Le quartier des Moulins. DR.

« Augustin Parian dit Bonhus de la ville de Draguignan a été trouvé mort dans la rivière au-dessous du pont vers les moulins à huile s’y estant noyé selon bruit depuis six à sept jours, Et il a été enterré dans le cimetière de ce lieu de Trans le quatorze avril 1664, fait par moi. » [GOIRAN Prieur] [caption id="attachment_10107" align="aligncenter" width="750"]

Huit morts dans le naufrage d’un petit bateau (Sanary-sur-Mer, 15 mai 1644)

Le Môle neuf de Sanary. DR.

« 1644 et le quinze de mai jour du Saint dimanche et fête de la Pentecôte, entre sept et huit heu­res après mi­di près du Môle-Neuf se noyè­rent sept filles et un jeune homme ci-après nom­més, et huit au­tres filles et un jeune homme qu’étaient dans un petit bateau furent sauvés par l’assistance de plusieurs personnes. » [caption id="attachment_9844" align="aligncenter" width="750"] Le

La noyade d’un enfant (Château-Ville-Vieille, 10 juillet 1799)

Vue générale de Château-Ville-Vieille. DR.

« Le 22 messidor de l’an sept de la République française et indivisible faisant partie des cantons de Ville-Vieille, département des Hautes-Alpes, a comparu devant nous Jacques Missimilly, juge de paix dudit canton, le citoyen Chaffré Audier du lieu de Souliers, lequel nous ayant dit que Pierre Nel, fils de Pierre, du lieu de Château-Queyras, résidant au Clot du Vif

Un inconnu noyé dans le bassin (La Roque-d’Anthéron, 10 août 1895)

noyade

« L’an mil huit cent quatre-vingt-quinze, le dix août à six heures du soir, devant nous Appy Jacques, adjoint au maire de la commune de la Roque d’Anthéron, [...] ont comparu Jusiany Louis, garde champêtre, âgé de quarante-neuf ans et Fouque Louis Auguste, receveur du syndicat, âgé de quarante-neuf ans, tous deux domiciliés dans cette commune, lesquels nous ont dit que,