Les curés de la vallée des Baux

Les Baux de Provence- ISNARD (1256)- Varrion THIERRY (1349)- Pierre OSTAGE de VITROLLES (1370)- Laurent SOLEIAT (1468)- BOISSON (1570)- BAUD (1650)- Jean MATY (1660)- Laurent REPOND (1701-1702)- Jean-Baptiste TEYSSIER (1702-1749)- CLER (1749-1768)- ALEN (1768-1777)- BARRACAN (1777-1782)- MONTFORT (1782-1783)- DÉJEAN du CABRIÈRES (vicaire, 1782-1783)- BERTRAND (1783-1791)- MEISSONNIER (vicaire, 1783-1791)- VINCENT (1791-1792)- ROUX (procuré, 1792)- DATY (vicaire, 1792)- JOUSSARD (1793)- FOURNIER (1807-1817)-

Evénements de la semaine du 19 janvier (19 janvier 1857)

Sources : Archives municipales d’Arles, J3, liasse 19 janvier 1857 Crimes et délits. Le 21, un procès-verbal constatant un vol d’une somme de vingt-cinq francs et du bas d’une paire de boucles d’oreilles garnies chacune de quatre pierres en diamants a été commis au préjudice de la nommée Rosine Blanc par un nommé Jaffret Gilles, maçon.

Une famille provençale : les Berluc-Pérussis

Léon de Berluc-Pérussis. DR.

Présence attestée en Provence : 1440. Devise : «A recommencer.» Historique : Les Berluc-Pérussis sont liés à la ville de Forcalquier, dans les Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence) depuis le temps du roi René. Trente-quatre de ses représentants y ont été soit consuls soit maires.

Evénements de la semaine du 12 janvier (12 janvier 1857)

arles-bords-du-rhone

12 janvier 1857 Crimes et délits Arrestation du nommé Chauvet Siméon, âgé de 18 ans, garçon boulanger, natif de Carpentras, prévenu de vol d’un bernoux (1) au préjudice d’un de ses camarades nommé Reynaud Marius, originaire de la Drôme, et tous deux demeurant à Arles. Le prévenu a été mis à la disposition de l’autorité judiciaire.

Une lettre d’Arles (juillet 1823)

adresseA01

Sources : Archives personnelles de l’auteur. Une lettre, expédiée fin juillet 1823, et dont l’adresse indique : « A Monsieur Chevojon fils patron faux-bourg St George À Seurre Côte d’Ôr » Plus exactement, lisons : « À M.

Evénements de la semaine du 26 janvier (Arles, 26 janvier 1857)

eglise-raphele

Crimes et délits Le 30 janvier, procès-verbal contre Thérèse Grognard a été dressé, pour avoir tenu un cabaret sans autorisation. Le 30, arrestation d’un nommé Desmoulins Arsène Émile, âgé de 26 ans, colporteur natif de Broglie (Eure), comme prévenu d’avoir fracturé plusieurs troncs de l’église de Raphèle et d’avoir enlevé l’argent que contenait l’un de ces troncs.

La taille des arbres – Lettre de Céreste à Reillanne (10 février 1853)

envA07

Sources : Archives personnelles de l’auteur. Une lettre, écrite le jeudi 10 février 1853 et expédiée le samedi 12, et dont l’adresse indique : « À Monsieur Monsieur Miane père de Monsieur Miane notaire à Reillanne » L’expéditeur écrit de Céreste (Alpes-de-Haute-Provence) à destination de Reillanne, même département, situé à environ 8 kilomètres à l’est.