Un cadavre retiré des eaux en Camargue (Arles, 11 avril 1872)

signature-commune-camargue

L’an mil huit cent septante-deux et le dix-sept avril à cinq heures du soir, nous, Auguste Arnaud, adjoint au maire d’Arles, soussigné, faisant les fonctions d’Officier de l’État-Civil par délégation, avons rédigé l’acte de décès d’un cadavre du sexe masculin, inconnu, trouvé le onze avril courant à quatre heures du soir sur la pointe du Sablon, quartier de Beauduc, en

Les Surian, une famille provençale

© Sébastien Avy, 2013.

Voici le récit de Jean Surian, mon ancêtre… Jean Surian est plus exactement mon arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père. C’est donc mon ancêtre à la huitième génération. Il est né le 20 février 1768 à Saint-Chamas, petit village situé sur les rives nord de l’étang de Berre, dans les Bouches-du-Rhône (A cette époque, c’est Louis XV qui règne sur le royaume français.).

L’exécution d’Anicet Martel (Gémenos, 2 août 1790)

albertas

Sources : recherches de Géraldine Surian. Jean Baptiste d’Albertas, premier président à la cour des Comptes de Provence, créateur des jardins portant son nom, à Bouc-Bel-Air, fut assassiné le 14 juillet 1790 lors d’un banquet offert à la garde nationale en l’honneur de la fête de la Fédération… Dans le parc, à Gémenos, la fête bat son plein…

Evénements de la semaine du 8 février (Arles, 8 février 1857)

groupe-arlesiennes-panorama

Crimes et délits Le 14 courant, procès-verbal constatant la mort par imprudence du nommé Isac François1, âgé de 70 ans, capitaine marin demeurant à Arles. Le 12, procès-verbal dressé contre la nommée Joséphine Giraud, femme Clayon, cultivateur, pour avoir donné des coups et fait des blessures à la nommée Catherine Quenet2, femme de ménage domiciliée à Arles, rue Brune Faut3.

L’exécution publique d’Alphonse Léonard (Pertuis, 26 mars 1862)

place-mirabeau-pertuis

Sources : Le Mémorial d’Aix. 30 mars 1862 On nous écrit de Pertuis, à la date du 26. Léonard, condamné à mort, par la Cour d’Assises de Carpentras pour avoir assassiné sa femme et ses deux enfants et les avoir brûlés en mettant le feu à l’habitation où il avait commis cette épouvantable boucherie, a subi sa peine aujourd’hui.

Une maison menaçant ruine (Aix-en-Provence, 21 avril 1873)

Sources : Archives municipales d’Aix-en-Provence, I1-15. L’an mil huit cent, etc. Nous Etienne Delignac, Commissaire central de la ville d’Aix, etc. Le dix-sept février dernier, nous avons signalé, par rapport dressé à Monsieur le Maire, la maison n°20, impasse de l’Aumône-Vieille, comme menaçant ruine.Le 17 avril courant, un rapport de M.

« Réponses des communautés » ou Montgardin en 1789

Une rue de Montgardin. © Jean Marie Desbois, 2001.

Le texte qui suit est la reproduction intégrale des « Réponses des communautés », rédigées en deux fois, la première par J. Richard et J. Gachet, consuls de Montgardin, et E. Masse, député, le 10 avril 1789 (dont les réponses sont précédées du signe a) et la seconde par J. Gachet et E.