Rôdeurs dans la nuit (Aix-en-Provence, Puyricard, 22 décembre 1802)

vagabond-thumb

Ce jour d’huy deux nivôse an onze (1) de la République française, pardevant nous commissaire de police et dans notre bureau s’est présenté le citoyen Barthélemy Silvestre, ménager habitant le hameau de Puyricard, quartier de [la ] Trévaresse, lequel nous a déclaré que le premier du courant, vers les six heures du soir, deux hommes pliés dans un manteau, l’un

Mme Mathieu, de Jouques, avait-elles des biens ?

doc07

Ce document est une lettre émanant du receveur de l’enregistrement, ancêtre de notre collecteur d’impôts. Il nous montre que les registres d’état-civil ne servaient pas uniquement aux généalogistes, mais que l’administration fiscale y portait aussi grand intérêt…

Abandonné par sa mère (Saint-Chamas, 22 janvier 1837)

saint-chamas-panorama

L’an 1837, le 22 janvier à dix heures du matin, par devant nous, Antoine Vincent Chapus, Maire officier de l’état-civil de la commune de Saint-Chamas, canton d’Istres, département des Bouches-du-Rhône, est comparue Rose Jacquemas, épouse Mr Artaud, sage-femme âgée de trente-sept ans, laquelle nous a déclaré que ce jourd’hui à cinq heures du matin, ayant entendu du bruit, s’est levée,

Un garde-champêtre peu zélé (Montgardin, 1er janvier 1845)

photo-montgardin

Lettre du maire de Montgardin (Hautes-Alpes) au garde forestier communal. À Montgardin le 1er janvier 1845. Mon cher, J’ai l’honneur de vous prévenir qu’il se fait de grands délits dans les forêts de cette commune. J’espère que vous voudrez bien, sans cependant trop exagérer dans les affaires, faire quelque apparition un peu plus fréquente. Monsieur, j’ai l’honneur de vous saluer.

La Freissinouse (Hautes-Alpes)

freissmtg

Commune des Hautes-Alpes (05000), Provence-Alpes-Côte d’Azur, 536 hab. en 2010 (456 en 1999), 8,32 km2 Altitude : 840-1232 m Voici quelques liens qui vous pourront vous guider si votre généalogie vous mène à la Freissinouse : Histoire Chronologie historique de la Freissinouse.

Mouriès – des origines à la Révolution

Détail de la table de Peutinger (Tabula Peutingeriana), v. 250. On voit, au centre de l’image, l’inscription « Tericias », indiquant l’emplacement de l’antique Mouriès. Notez Arles, Fos, Marseille, Aix, d’ouest en est.

Source: « Les paroisses du diocèse d’Aix, leurs souvenirs et leurs monuments. Paroisses de l’ancien diocèse d’Arles » par l’abbé M. Constantin, 1898. Les commentaires qui suivent sont extraits du titre cité ci-dessus. L’abbé Constantin était vicaire à Saint-Rémy. Les sous-titres ne sont pas issus du texte original mais permettent une meilleure lecture.