Une famille provençale : les Boisgelin

boisgelin

[caption id="attachment_5734" align="alignright" width="218"] © Sébastien Avy, 2013.[/caption] Origine des premiers porteurs : Bretagne. Armes des Boisgelin : Écartelé, aux 1 et 4 de gueules, à la molette d’argent à cinq rais ; aux 2 et 3 d’azur plain. Historique de la famille de Boisgelin : Le plus ancien porteur du nom semble être un Croisé du nom de Thomas de Boisgelin (1248).

La mort du vieillard noceur (Aix-en-Provence, 1er novembre 1873)

mariage-draguignan-thumb

L’an mil huit cent, etc.Pardevant nous, Hivert Pierre-Antoine, commissaire de police de la ville d’Aix, etc.S’est présenté le sieur Segond Basile, aubergiste, rue des Tanneurs n° 30, à Aix, lequel nous a fait la déclaration suivante : « La nuit dernière, vers onze heures du soir, j’ai été prévenu que l’un de mes locataires, de la maison n° 23, rue des

Accusations contre un escroc (Aix-en-Provence, 26 octobre 1873)

L’an mil huit cent, etc.Par devant nous, Hivert Pierre Antoine, commissaire de police de la ville d’Aix, etc.Procédant en vertu de la commission rogatoire ci-jointe de monsieur le Juge d’Instruction de Marseille, en date du 24 octobre courant, et de la délégation de monsieur le Juge d’Instruction d’Aix, en date du 25 octobre courant,Se sont présentés sur notre invitation : 1.

La mort de Robert de Lamanon
(Maouna, 11 décembre 1787)

robert-de-lamanon

Jean Honoré Robert de Paul de Lamanon, dit Robert de Lamanon (1752-1787) appartenait à la famille des seigneurs de Lamanon, anoblie en 1572. Né à Salon le 6 décembre 1752 de Jean François de Paul de Lamanon et d’Anne de Baldony (Aixoise de naissance), il connut la renommée en tant que botaniste, physicien et météorologiste.

Pascal Coste (1787-1879), architecte marseillais renommé

coste

Xavier Pascal Coste, dit Pascal Coste, est né à Marseille le 26 novembre 1787 d’un père figurant parmi les principaux menuisiers de la ville. Se rendant compte des capacités intellectuelles et artistiques de son fils, il lui fit commencer des études chez Penchaud, architecte du département et de la municipalité. En 1814, il fut reçu aux Beaux-Arts de Paris.

Terreur dans les rues du village (Châteaurenard, 13 novembre 1797)

chateaurenard

« Il se forma, à quelque distance de la commune de Châteaurenard, un attroupement armé d’environ cinquante personnes qui s’étaient réunies de différents endroits et parmi lesquelles on remarqua Jacques Genevet, Mistral, Gontier dit lou Merlan, Pauleau dit lou Camaïgre, Louis Deleutre, Jacques Mascle dit lou Capelan, Borel et plusieurs autres non reconnus. Tous étaient armés de fusils et pistolets.

Le mulet battu (Montgardin, 23 mai 1746)

paysan-mulet

Information Du second jour du mois de juin mille sept cent quarante six, pardevant nous, Pierre Thomé, avocat en la Cour, juge ordinaire au lieu de Montgardin, dans notre maison d’habitation à Gap, après midi, XXX le greffier de la communauté du baillage de Gap.

Les maires de Chorges (Hautes-Alpes)

XVIIIe siècle1790-1800 Jean Jacques SouchonXIXe siècle 1800-1808 Jean François Rispaud d’Aiguebelle1808-1810 Joseph Devars 1810-1816 Jean Masson1816-1819 Jean Jacques Souchon 1819-1826 Étienne Frédéric Provansal1826-1834 Jean Honoré Bertrand 1834-1848 Joseph Frédéric Provansal1848-1851 Jean Honoré Bertrand 1851-1856 Claude Durand1856-1863 Jean Baptiste Nicolas 1864-1875 Jean Joseph Dioque1875-1878 Maurice Augier1878-1886 Antoine Gustave Provansal1886-1888 Antoine Aubin1888-1892 Joseph Sarlin 1892-1895 Louis Bertrand1895-1902 Félix GarcinXXe siècle 1902-1908 Louis