La maison brûle ! (Ceillac, 7 janvier 1679)

eglise-ceillac-thumb

« Le septième de janvier […] ont été inhumées les trois filles de François Eymar Gavoton et de Marie Bruisson, sa femme quand [elle] vivait, desquelles le nom était Cécile, Marie et Catherine, âgées environ l’une de sept, l’autre [de] cinq…

L’affaire du vol de la Recette (Rocbaron, 28 décembre 1849)

vallee-de-forcalqueiret-thumb

Il y a quatre ans, les journaux racontèrent qu’une charrette qui contenait des fonds appartenant à l’État avait été attaquée à Rocbaron (arrondissement de Brignoles), qu’un des gendarmes qui l’escortait avait été assassiné, et qu’une caisse renfermant une somme de 18,000 F avait été enlevée.

Un ange sur terre (Salon-de-Provence, 2 juin 1725)

registre

« L’an 1725 et le second juin, à six heures et demi du soir, est mort en odeur de s[ain]teté, après avoir mené une vie plutôt angélique qu’humaine, noble François de Cadenet, sieur de la Pêne, âgé de septante-deux ans, et a été inhumé le troisième dans l’église des R[évéren]ds père Cordeliers et dans la chapelle de ses ancêtres.

Baignade fatale (Saumane-de-Vaucluse, 15 août 1865)

saumane-de-vaucluse-thumb

« Deux gardes champêtres ont rencontré, dans l’après-midi du 15 août, sur les bords de la Sorgue, non loin de Lagnes, un individu vêtu d’une blouse bleue et ayant l’aspect d’un vagabond. Ils lui ont demandé ses papiers, mais au même instant il s’est élancé dans la rivière, où il a disparu.

Crun-Crun, heureux les simples d’esprit !

crun-crun-thumb

On l’appelait Crun-Crun et le considérait comme un innocent. Dans n’importe quel village, il aurait été l’incontournable et parfait idiot. Mais il ne vécut qu’à Avignon où il apparut vers 1900 et il y eut une certaine notoriété. Comme il…