13 – Marseille

Les latrines marseillaises (Marseille, 1828)

© Christophe Fouquin - Fotolia.com

AVIS On fait savoir que Marseille, où les latrines ne sont presque pas connues, possède un établissement de Cabinets d’Aisance publics, placé au centre de la ville et dans un local très aéré; il est situé sous le n°7 de la rue De Latour, près la Place Royale d’un côté et le Grand-Théâtre de l’autre.

Le quartier Mazarin ou l’Aix du XVIIIe siècle

Rue Goyrand.© Jean Marie Desbois, 2012.

[caption id="attachment_5773" align="alignright" width="300"] Rue Goyrand.© Jean Marie Desbois, 2012.[/caption] « Par lettres-patentes données à Paris au mois de janvier 1646, enregistrées au parlement d’Aix le 15 février de la même année, le grand roi Louis XIV permit à messire Michel Mazarin, archevêque d’Aix, de faire enclore dans la ville le faubourg Saint-Jean, le jardin et les prés de l’archevêché, depuis

L’attaque de la Messagerie (Aix-en-Provence, 3 décembre 1812)

Sources : Archives communales d’Aix-en-Provence, I1-48. Les commissaires de police de la ville d’Aix à Monsieur le Maire. Monsieur, Nous avons l’honneur de vous faire passer un extrait de procès-verbal constatant l’arrestation de la Messagerie de Lyon à Marseille par deux personnes armées de pistolets et d’une carabine au bas de la descente d’Avignon.

Marie Souche a été arrêtée (Marseille, 19 juin 1812)

© Christophe Fouquin - Fotolia.com

Source : Archives communales d’Aix-en-Provence, I1-48 À Monsieur le Commissaire général de police de la ville de Marseille Monsieur le Général, J’ai l’honneur de vous rendre compte qu’en vertu de vos ordres, j’ai arrêté ce matin la nommée Marie Souche, prévenue de vols, native d’Istres, âgée de 23 ans, laquelle vous avait été signalée par MM.